À la défense d’Anjou

Message aux Angevins et Angevines de Luis Miranda Maire de l’Arrondissement d’Anjou

Extrait de Regards sur Anjou – Mars 2016

Des démarches ont été entreprises auprès du gouvernement du Québec pour que Montréal obtienne un statut de métropole qui lui donne les moyens d’agir, de se développer et de rayonner. Si je suis favorable à l’obtention d’un tel statut pour la Ville de Montréal, j’émets toutefois des réserves sur les décisions qui seront ensuite prises à l’encontre des arrondissements. Cette démarche pourrait en effet mener à la perte de plus en plus marquée de pouvoirs locaux.

Ces dernières années, plusieurs pouvoirs nous ont déjà été retirés et je ne laisserai pas la Ville limiter encore davantage notre capacité d’agir. Anjou vient de fêter ses 60 ans et j’ai le désir et l’ambition de travailler avec les membres de notre administration pour voir à ce que l’arrondissement conserve son pouvoir de décision, notamment pour offrir des services de proximité de qualité à ses citoyennes et citoyens. Aussi, j’entends demeurer un joueur actif dans le débat sur l’établissement de la nouvelle charte pour continuer à défendre les droits des Angevins.

D’autre part, à la suite du remaniement ministériel survenu en janvier dernier au gouvernement provincial, je me fais un devoir d’établir les contacts nécessaires afin de m’assurer que tous les acteurs concernés soient consultés au cours de cette démarche. Gérer les enjeux politiques des différents paliers fait et fera toujours partie du travail d’un élu.

Partagez cette nouvelle sur: