Anjou 80 et les Résidences Neuville

Extrait de Regards sur Anjou – Juin 2016

En 1979, la Ville d’Anjou crée la corporation Anjou 80, un organisme paramunicipal sans but lucratif, pour sursoir à son développement immobilier, principalement concentré dans la partie sud-est de la municipalité. L’objectif de départ de la corporation était de permettre à la classe moyenne et aux familles ouvrières de l’arrondissement de se loger à prix abordable dans un environnement sécuritaire et de qualité. Les lettres patentes d’Anjou 80 délivrées en 1980 prévoient qu’elle est le mandataire de la Ville d’Anjou.

En 1988, à la demande de la SCHL, la Corporation acquiert les Résidences Neuville. L’objectif était de préserver ce grand ensemble de loyers à prix abordables. Ce complexe immobilier est constitué de 551 logements répartis dans neuf bâtiments et offre des espaces verts, un parc et une piscine. Les Résidences Neuville ont fait l’objet d’incessantes améliorations à même les revenus de loyer des locataires. Anjou 80 consacre en moyenne plus de 460 000 $ annuellement à des travaux de rénovation et d’aménagement.

L’alinéa 8 de l’article 8 de la Charte de la Ville de Montréal stipule que la dette accumulée par Anjou 80 au moment de la constitution de la nouvelle Ville de Montréal doit être exclusivement financée par des revenus provenant du territoire de l’arrondissement d’Anjou.

Partagez cette nouvelle sur: