Anjou pour la vie

Extrait de Regards sur Anjou – Septembre 2016

Au début de l’an 2000, Anjou se dotait d’une nouvelle thématique corporative : Anjou pour la vie. Cette petite formule frappante allait devenir la devise guidant les actions quotidiennes de l’équipe municipale angevine. Cette thématique s’est déclinée dans tous les aspects de l’activité municipale : Anjou pour la vie communautaire, pour la vie culturelle, pour la vie économique, pour la vie familiale, etc. Bref, Anjou pour la vie. C’est-à-dire un endroit où l’on choisit de s’établir pour longtemps en raison de la qualité de vie qu’on y retrouve, du cadre sécuritaire pour y élever une famille et de la diversité des services offerts pour s’y divertir et s’épanouir.

En 2014, cette thématique est toujours bien vivante et continue de refléter la particularité d’Anjou. Le contexte a cependant changé. La ville est devenue un arrondissement avec la création de la nouvelle ville de Montréal en janvier 2002. Ce changement de statut a modifié les pouvoirs et les responsabilités qui étaient conférés à l’administration municipale, notamment en matière de développement économique, d’autonomie de budget d’exploitation et, surtout, de gestion des revenus de taxation.

L’arrondissement assume la responsabilité des services de proximité offerts à la population, ceux qui ont une incidence directe dans sa vie quotidienne : déneigement, collecte des ordures, entretien des rues résidentielles et industrielles, des parcs et des bâtiments, organisation des activités culturelles, sportives récréatives et communautaires, délivrance de permis et réglementation, protection de l’environnement.

La mission de l’administration angevine est de s’adapter aux besoins de la collectivité angevine qui évoluent continuellement et d’offrir des services qui répondent à ses besoins. Anjou est reconnu pour la qualité de son milieu de vie et c’est le défi quotidien de l’équipe municipale de maintenir ce niveau d’excellence qui caractérise l’arrondissement.

Partagez cette nouvelle sur: