On ne se questionne pas en vain

Message aux Angevins et Angevines de Luis Miranda Maire de l’Arrondissement d’Anjou

Extrait de Regards sur Anjou – Septembre 2015

L’été tire à sa fin. Plusieurs événements à saveur estivale nous attendent encore, mais c’est déjà l’heure du retour en classe. Dans cette atmosphère de rentrée, j’aimerais vous faire part de certains questionnements.

Vous souvenez-vous de la réforme du financement des arrondissements dont je vous ai parlé l’automne dernier? La centralisation des services municipaux imposée par le maire de la Ville de Montréal, M. Denis Coderre, alourdit la gestion, diminue notre efficacité et se répercute inévitablement sur la qualité des services offerts aux Angevins et aux Angevines.

Bientôt, cette démarche d’uniformisation touchera la collecte des déchets à Anjou puisque la ville centre a décidé de réduire cette collecte, pour les habitations de huit logements et moins, à une fois par semaine au lieu de deux, pour remplacer l’une d’elles par une collecte de résidus alimentaires (matières compostables). En faveur de mesures visant à diminuer l’empreinte écologique, l’arrondissement d’Anjou appréhende toutefois le lancement hâtif d’un système qui risque de poser des problèmes d’entreposage, d’odeurs, d’insectes et de débris dans nos rues.

En parallèle, la ville centre gère maintenant l’application de la réglementation en matière de stationnement et envisage de contrôler l’implantation éventuelle de vignettes sur notre territoire dans certains secteurs. C’est à suivre de près… De plus, la ville centre centralise les décisions en matière de déneigement et décidera du moment où les rues seront déneigées.

Ainsi, la ville centre s’approprie le rôle essentiel que joue l’administration locale dans une gestion efficace et personnalisée des services. Notre équipe demande à ce que les arrondissements soient impliqués dans les décisions qui les concernent pour maintenir des services de proximité efficaces.

Partagez cette nouvelle sur: