Projet pilote cet été

Extrait de Regards sur Anjou – Mai 2015

L’arrondissement compte investir au moins 100 000 $ dès cet été pour mettre sur pied un projet pilote de réaménagement et de verdissement temporaire en vue de favoriser la revitalisation urbaine du Vieux-Anjou, notamment de l’avenue de Chaumont et de ses alentours.

Cet investissement fait suite aux efforts réalisés ces dernières années dans cette artère commerciale locale située au coeur d’un quartier résidentiel en plein essor et comprenant un noyau institutionnel important. Ainsi, entre 2010 et 2014, une piste cyclable a vu le jour à proximité, des bacs à fleurs ont été installés, un marquage de chaussée a été effectué pour indiquer les passages piétonniers, du mobilier urbain a pris place devant l’église afin de créer un espace convivial, etc.

Cet été, afin de renforcer la vocation commerciale de l’avenue de Chaumont, l’espace piétonnier sera élargi de plus de trois mètres. Du mobilier urbain y prendra place, notamment une dizaine de bancs, des supports à vélo et des aménagements paysagers. Les commerçants seront encouragés à y installer aussi quelques tables de bistro.

Une nouvelle signalisation limitera le stationnement à deux heures maximum sur l’avenue de Chaumont devant les commerces et à trois heures à l’arrière des commerces pour privilégier la clientèle. Les citoyens résidant au-dessus des commerces et les employés des établissements concernés devront se procurer une vignette les autorisant à se garer dans les stationnements publics à l’arrière des commerces.

À la fin de l’été, ces aménagements seront retirés et l’avenue redeviendra comme avant. Toutefois, si ces aménagements ont fait consensus auprès des usagers (piétons, cyclistes et automobilistes, mais aussi commerçants), l’arrondissement pourrait réaménager l’avenue de manière permanente.

À moyen et long terme, les travaux de verdissement dans ce secteur visent également à lutter contre l’effet d’îlot de chaleur engendré par la présence de sol goudronné et l’insuffisance de verdure.

Partagez cette nouvelle sur: