Toujours fier de vous servir

Message aux Angevins et Angevines de Luis Miranda Maire de l’Arrondissement d’Anjou

Extrait de Regards sur Anjou – Édition spéciale – Avril 2014

L’année 2014 se veut particulière parce qu’elle marque le 25e anniversaire de mon engagement politique municipal au service de la collectivité angevine, tout comme ma collègue Andrée Hénault. D’abord comme conseiller de ville durant huit ans, puis comme maire depuis 1997, je suis toujours animé de la même passion de vous servir et de contribuer à faire d’Anjou un milieu de vie qui continue de s’élever.

Je crois humblement que nous avons accompli, ensemble, du bon travail au cours de toutes ces années. Grâce au dévouement de l’équipe municipale et à l’engagement des citoyens dans la vie communautaire, Anjou est devenu un lieu unique et attrayant qui se distingue pour la vitalité de son développement urbain et économique, la diversité et la qualité de ses services et la quantité de ses installations sportives, ses parcs et espaces verts.

Nous avons aussi vécu de profondes transformations quand notre ville s’est vu imposer de faire partie de l’ensemble montréalais en devenant un arrondissement. Inutile de refaire l’histoire mais, douze ans plus tard, peut-on dire que ce changement de statut a été bénéfique pour les contribuables angevins ? J’ai maintes fois dénoncé le déséquilibre fiscal dont étaient victimes Anjou et ses contribuables. Notre arrondissement contribue annuellement pour près de 105 M$ en revenus de taxation à la Ville de Montréal, notamment grâce à l’importance de notre parc d’affaires et de notre noyau commercial; alors que nous recevons à peine 23,5 M$ de la ville centre pour assurer les services de proximité. C’est nettement insuffisant si nous voulons seulement maintenir nos services de base.

Nous n’avons aucune marge de manœuvre financière, ce qui nous oblige à recourir à une taxe locale pour respecter nos obligations. Cette situation inéquitable persiste depuis trop longtemps et nos demandes répétées n’ont jamais trouvé un écho favorable. Je trouve cela injuste pour les citoyens et citoyennes d’Anjou, mais ma voix se fera toujours entendre haut et fort dans la défense de vos intérêts.

Malgré ces obstacles, nous avons néanmoins gardé le cap pour protéger nos acquis comme en témoignent nos réalisations des dernières années, pensons notamment au Centre communautaire d’Anjou. Nous sommes surtout restés à l’écoute des besoins exprimés par la population et avons agi dans son intérêt.

Toujours soucieux de maintenir ce lien de proximité avec la communauté angevine, nous allons organiser une consultation publique les 14, 15, 16 et 22 avril prochains dans les différents secteurs de l’arrondissement. Nous voulons vous entendre et recueillir vos suggestions sur différents aspects de la vie municipale. Au terme de cet exercice, nous allons établir les priorités d’action pour les trois prochaines années et nous tenons à ce que celles-ci reflètent vos préoccupations.

Entre-temps, je vous invite à répondre au sondage inséré dans cette édition spéciale. Là aussi votre opinion est importante pour nous guider dans nos actions futures.

En terminant, permettez-moi de vous réitérer, au nom de vos élus, notre fierté de vous servir et vous remercier de la confiance que vous nous témoignez année après année. Nous sommes toujours aussi déterminés à travailler pour préserver la qualité de vie qui nous distingue et maintenir la tradition d’excellence qui caractérise Anjou. Nous sommes accessibles et à votre écoute.

Partagez cette nouvelle sur: